MJCF UEC Avant-Garde Facebook Twitter Youtube

Fédération des Pyrénées Atlantiques

Fédération des Pyrénées Atlantiques

Tuerie d’Orlando : résistons à la haine et à la violence homophobe

 
 
 

Ce week-end à Orlando, la violence absolue a encore frappé. Un jeune homme a exécuté plus de 50 personnes et blessé 53 personnes dans une boite de nuit fréquentée par la communauté gay de la ville. Ce sont clairement les homosexuels qui étaient visés dans cet acte odieux, comme l’a confirmé le père de l’assassin. L’assaillant a par ailleurs revendiqué son acte au nom de l’Etat islamique, devenu un label de la mort pour des terroristes à travers le monde.

Cet événement tragique montre jusqu’où peut aller la diffusion des idées de division et de haine. A fortiori dans un contexte de crise où les populations les plus précaires sont visées et jugées responsables d’une prétendue décadence morale de nos sociétés.  Les homosexuels, cibles de discours haineux tout au long de l’année, toujours passibles de crimes dans plusieurs dizaines d’Etats à travers le monde, sont une cible privilégiée des forces réactionnaires. Disons-le clairement : les appels à la haine ont provoqué cet acte ignoble. Voilà les dégâts causés par ceux qui nous disent à longueur de temps que leurs semblables sont inférieurs ou inhumains parce qu’ils veulent vivre leur sexualité comme ils l’entendent. Ce massacre est la résultante d’un climat et ne peut être considéré comme un acte isolé. Les terroristes, les faiseurs de haine et de violence sont les homophobes, les racistes, les sexistes : pas les syndicalistes et tous ceux qui défendent l’égalité.

Dans un pays comme les Etats-Unis où la circulation des armes est largement facilitée, où les incidents liés à leur usage sont déjà nombreux (5800 morts depuis le début de l’année), où un des deux grands partis prône l’homophobie, la violence a atteint un degré inouï.

Nos sociétés doivent évoluer pour en finir avec l’homophobie. Les jeunes communistes expriment leurs condoléances aux familles des victimes. Il est temps, aux Etats-Unis comme ici d’en finir avec l’homophobie ancrée dans les institutions et les mentalités.  Trop de jeunes en France mettent fin à leur jour, vivent cachés par peur de représailles. Nous appelons à renforcer les dispositifs d’accompagnement pour les jeunes homosexuels victimes de violences, à dissoudre les groupes haineux et ouvertement homophobes comme la Manif pour tous, à construire une éducation qui lutte contre les stéréotypes de genre.

 

Tuerie d’Orlando : résistons à la haine et à la violence homophobe